Contact Webmestre krusti.net@krusti.net et Twitter pour suivre sur FB... FaceBoucs
Accueil > Le vélo du Krusti > 190 Km pour rallier le Mans et participer aux 24 Heures.

190 Km pour rallier le Mans et participer aux 24 Heures.

lundi 24 août 2009, par Krusti

Une belle ballade avec le Pépito au départ de Dourdan.

Ceci constitue le début du WE des 24 heures du mans.

Chapitre I dans lequel on apprend que Phinic crève 2 fois dans sa voiture de location, pendant que Pépito et Krusti s’envoient 182 bornes sur leur bicyclette d’opinion pour rallier le Mans etc etc...

Décision est prise, nous irons à Dourdan en RER nos vélos sous le coude et nous poursuivrons cyclotouristiquement jusque dans le 72. RV à Austerlitz donc.

6h43 ça démarre, relativement peu de monde nous ne dérangeons pas avec nos montures. Dourdan, léger flottement pour retrouver la bonne départementale et GO. Il fait frais, très frais en fait et la différence de température entre le centre ville de Paris et la banlieue est encore une fois très net.

...ça roule bien, on décide de s’arrêter comme prévu un peu après la mi-Parcours.

On entre dans un petit village avec l’idée d’y trouver un rade et pffff crevaison du pépito...

Réparation le long d’un Pavillon et là on remarque comme un « Calder ».

Un étrange mobile assez joli et un peu « jouet ». Le type sort, futal déchiré au genou visage sec cheveux bruns en bataille, le Géo Trouvetou du perche, et d’entrée de jeu il remarque notre intérêt pour la chose.



En fait il a déposé un brevet il y a 2 ans qui exploite eole d’une étrange façon devant lui permettre de remonter réellement face au vent en récupérant en gros 1/3 de l’énergie du souffle...( On parle pas de tirer des bords façon voile... mais bien de face).

Bref.

Une fois réparé on s’arrête dans un troquet plus rural tu meurs.

1 sandwich et demi et 2 bières par tête plus tard on décolle non sans avoir renseigné le patron qui nous demande notre itinéraire.

Quand il apprend que nous nous rendons au mans pour la première édition des 24 Heures Vélo il est est impressionné, il venait d’en entendre parler à la télé quelques jours plus tôt.
On repart et c’est un peu dur du fait de l’arrêt... un peu long...

Vent de face un temps et coup de téléphone du Phinic qui sera en retard du fait d’une série de malchances 2 crevaisons (il est en voiture) !!! Heureusement les choses ne tourneront pas trop au cauchemar il n’était pas dans la pampa sans solution

Le trajet malgré le vent est un régal, une succession de petits départementales toujours plates, on est bien préservé des alpes mancelles pourtant proches. Je vois sur un panneau Mortagne au perche et je pense au PBP....
Total 192 Bornes, moyenne sur le vélo d’un peu moins de 25 Km/H mais ça fait une sortie bien longue la veille d’un 24 Heures.
L’arrivée sur Le Mans ar la D304 est en revanche pénible. On arrive sur le Bugatti que l’on controurne interminablement pour arriver sur le camping du Houx. Enzo venait d’arriver.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
70