Contact Webmestre krusti.net@krusti.net et Twitter pour suivre sur FB... FaceBoucs
Accueil > La course à pied du Buns > 20km de Paris 2008 (75)

20km de Paris 2008 (75)

dimanche 12 octobre 2008, par Buns

20km de Paris. 12 octobre 2008. Temps : 2h06’52 (Préparation Marathon de La Rochelle)

Lorsque Krusti a débarqué de la planète Course à pied pour courir le 20 km de Tours en septembre 2003,
je pensais que c’était juste une fois. Quelle n’a pas été ma surprise lorsqu’il m’annonce son inscription
pour le 20 km de Paris qui devait avoir lieu 3 semaines plus tard : ah bon ! tu continues à courir ?.
Comme le parcours passe en bas de chez nous, je lui promets de venir lui faire coucou.
J’ai donc écourté ma grasse mat’ dominicale. C’est ma première rencontre avec une course et ce n’est
pas du tout ce à quoi je m’attendais : j’ai adoré ! Outre l’ambiance, les orchestres, j’ai adoré les coureurs
déguisés en pirate, en clown, ceux qui portaient des drapeaux, et même ces drôles de coureurs avec des
ballons accrochés à leur short. Je ne le sais pas encore mais j’ai pécho le virus.
Voilà 5 ans plus tard, je m’inscrit et je sais que je vais courir déguisée. En Minnie exactement.
J’ai fabriqué ma jupette et la petite cape. Je n’ai rien testé à l’entraînement, pas même mes grandes oreilles :
elles ne me gêneront pas.
Je démarre avec Dame Wimm (que j’accompagnerais jusqu’au 13éme kil’).
Les puls montent trop rapidement : impossible de tenir les intervalles de puls. Je ne me résouds pas à marcher.
Minnie ne passe pas inaperçue. Beaucoup de coureurs me dépassent en m’interpellant : ils ont a peu prés tous le même
petit sourire et le petit mouvement de tête pour me mater : Dame Wimm en fait une très bonne imitation.
Des questions existentielles taraudent certains coureurs et spectateurs : Mais où Mickey ? De guerre lasse je leur réponds
que Minnie est une souris libérée. Et puis trop compliqué de leur expliquer qu’en fait Minnie vit avec Krusti.
A partir du 13km j’accélère, et donc je double maintenant. J’enchaine les tunnels, le public est de plus en plus nombreux :
Minnie fait un tabac chez les moins d’1m20. La maîtrise des puls est toujours difficile, je reconnais que je fais de moins en
moins d’efforts aussi.
Les 3 derniers kilo sont trop drôles. Certains coureurs, un peu à la ramasse ont du mal à se faire à l’idée que
Minnie puisse les doubler : c’est le coup de grâce pour eux !
Je commence à entendre : Elle court vite quand même Minnie ! heu Minnie est entrain de nous mettre la branlée là !.
Bonne course. Très joli parcours. Le temps était ideal. Les encouragements sont grisants.
Moins mal aux quadris que la semaine dernière et puis Patoche m’a obligée à faire des étirements.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
4