Contact Webmestre krusti.net@krusti.net et Twitter pour suivre sur FB... FaceBoucs
Accueil > > 35e open Victor SYRE (Issy)

35e open Victor SYRE (Issy)

lundi 21 mai 2012, par Krusti

Un des grands classiques de l’Île de France. Il me fallait le faire, obligé.

JPEG - 154.1 ko
Arnaud, Dimitri et Julien...
... et un de mes vrais amis derrière.


Cliquer ci-dessus pour consulter.

Ronde I, à l’issue de laquelle je décide de réviser mes finales de tour.

C’est Nathan, que j’avais douloureusement (pour lui) miniaturisé l’an dernier au 608 qui se venge de fort belle manière à l’issu d’un match âpre et long (5 heures ?).
J’ai les noirs et je joue une défense tchèque qui évolue en partie Viennoise s’il faut en croire Oncle Fritz.
Rencontre durant laquelle j’aurais assez longtemps un assez bel avantage... voir ci-dessous j’ai le trait après avoir déroqué le roi adverse.

Mais sans pouvoir valoriser.
Résultat nous entrons en finale de tours. C’est a priori égal voir ci-dessous, trait aux blancs. Mais je vais finir par perdre et sans pouvoir relire la fin de la partie... :-(

Ronde II, à l’issue de laquelle je me réjoui de savoir me moucher.


Encore un modèle réduit, comprendre jeune ou plutôt très jeune. Celui-ci renifle sans cesse. Il joue à 100 à l’heure une défense hollandaise avec les noirs, je lui impose un gambit staunton. Je me laisse ensuite prendre un pion sans que ça me fasse bien plaisir. Dans la foulée, toujours en excès de vitesse, il me file sa tour ne sachant plus où la mettre. Terminé. Voir ci-dessous.

Ronde III, à l’issue de laquelle je me réjoui de tenir sur ma chaise.

Encore un tout petit bonhomme, non fide. 60 coups. J’ai les noirs et je propose un gambit de Budapest. Refusé.Vache ! Ci-dessous gain d’une qualité en c2 suite à Fg6.
Sur les 15 derniers coups, je ne crois pas l’avoir vu assis plus de 5 secondes. Y compris au moment où avec ma tour je prends le pion en h3, mais là, de fait, on a tous les 2 de bonnes raisons de bouger. # faut dire.

Ronde IV, à l’issue de laquelle je me demande si on a raison de se révolter.

Une partie longue, longue, longue. Oncle Fritz me donnera du +2 à +2,5 durant quasiment tout le long. Pour finir dans le mur. Je ne propose la nulle qu’une fois je n’aurais pas à me répéter.

Bien bilan à l’issue des 4 premières rondes : -1424N(F) +1349B(F) +1450N(N) =1443B(F)
2,5/4 pas glorieux tout ça. Mais en même temps je joue peu en ce moment et ces parties, comment dire, me donnent envie de m’y remettre.:-))

Ronde V, à l’issue de laquelle je me dis que 2 rondes par jour c’est beaucoup.

Je rencontre le trés agréable Siegfried que je joue avec les noirs sauce Tchèque. Pas inquiet le 1911. Petit roque contre grand roque la partie entre à peine dans son milieu que grâce à cette magnifique gaffe, g6, je mets quasiment un terme à cette 5° ronde. Je joue encore quelques coups histoire de continuer à mater discrètement l’échiquier d’a coté où nono, sans succès, bataille dur contre Roudolphe.

Ronde VI, à l’issue de laquelle je me dis que le Krusti est béni.

Je rencontre un adversaire 1845(F) avec les blancs. J’envisage d’emblée un GBD mais sentant le soufre autour de mon 2. e4 il opte pour une Française. Je vais me montrer entreprenant à l’aile roi. Et ouais, ça change !
Ci-dessous comme dirait Stpéhane L. sur Diagonale TV c’est l’heure ! Sacrifice de la dame en g6. Imparable quand on déroule ce qu’il y a à suivre.
Maintenant j’ai le choix. Ci-dessous.

Soit je remonte en h7 + et je récupère la dame, (C’est l’option que je prendrais et mon adversaire abandonnera dés ce coup joué), soit je prends le tour en a8.
Et bien je suis persuadé que si j’avais pris la tour (globalement c’est matériellement meilleur) mon adversaire aurait continué au seul prétexte qu’il disposait encore de sa dame.
Et J’aurais fait pareil... A méditer.
Bref je termine 2° dans ma catégorie avec un chécos de 50 Zorros dans la poche.
Enfin dans la poche, justement non, voir photo en tête d’article. :-)
Sinon lors de cette dernière ronde j’étais une fois de plus au coude à coude avec super Nono, auteur d’un beau parcours.
Il rencontrait pour finir Amaury, un autre canaliste avec lequel, la veille, je l’ai su grâce à un de mes collègues du renseignement, il a eu une longue conversation au téléphone et un grand nombre d’échanges via SMS, Facebook, I darling, twitter, Linkedin etc etc.
J’ai promis de ne rien dire sur leur impressionnant travail théorique autour du concept de salon en milieu échiquéen.
Par conséquent je ne dirais rien, sinon qu’h3 empêche assez souvent le fou c8 de venir en g4. :-O
Quand bien même celui-ci n’y pensait même pas. On s’comprend. ;-)


A bientôt ici ou ailleurs.

2 Messages

  • saloon vs salon 21 mai 2012 13:10, par Nono

    Cher Krusti,

    Nous avons bien profité de ton prix au saloon de Issy :) encore merci ;)

    Les SMS échangés n’étaient fait que pour se préparer mentalement à une partie endiablée entre 2 amis du canal ! et non pas une prépartation à une nulle de salon...

    L’ordi m’a confirmé que h3 était un des choix des plus judicieux, donc aucun regret de ce coté là... Mais il indique un fort pourcentage de finesse de jeux qui, je cite : peut paraître anodin au commun des joueurs...
    Et pourtant, j’utilise le moteur Chess BizNounours Advance de chez bontampi ;)

    Toujours fan de ton site :

    Nono

    repondre message

    • saloon vs salon 22 mai 2012 09:23, par Krusti

      On n’est jamais trahi que par les siens (comme s’il pouvait en être autrement)... J’espère que le champomy était bon.
      Impressionnant la validation par la suite logiciel de chez Bontampi concernant h3. En même temps je suis obligé de te croire.
      Enfin tant que tu es devant moi niveau elo.
      Profites bien mon grand, t’entends pas le bruit de mon pédalier venant du fond du peloton ? Non ? ;-)

      repondre message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
61