Contact Webmestre krusti.net@krusti.net et Twitter pour suivre sur FB... FaceBoucs
Accueil > > Allez les verts !

Allez les verts !

lundi 10 décembre 2012, par Krusti

Georges Bereta est un joueur de football vraiment très connu.
Enfin il était trés connu dans les années 1970, véritable belle époque des figurines Panini.

France Football d’ailleurs lui décernera le titre de Joueur français de l’année en l’an 1 de l’ère Fischer.
Saviez-vous qu’il fut le premier joueur officiellement vendu/acheté -sans le savoir et donc malgré lui- et bien sur sans qu’il ait la possibilité de la ramener ?


L’impitoyable monde de la finance, déjà, l’arrachera de l’ASSE de Robert Herbin (un clin d’oeil à tous les coiffeurs de la région), pour le refourguer aux rivaux de Marseille.


L’affaire BERETA, elle
 [1], éclata l’année durant laquelle Qatar Petroleum fut créée en conséquence de la nationalisation de l’industrie pétrolière...
Mais ce dernier point n’a rien à voir et globalement la marchandisation des VIP du ballon rond on s’en fout un peu du coté de la FFE même si discrètement on jalouse grave la vie dorée de ces démons.

Moyennant quoi le rapport avec les échecs est direct. Enfin direct pour ceux dont la ligne droite ne constitue plus le chemin le plus court entre 2 points ; tous les joueurs d’échecs donc.

Beretta était un Stéphanois pur jus, et qui dit St Étienne dit Manufacture Française des Armes et Cycles, MANUFRANCE quoi .
Entreprise qui connaitra, comme lui, son heure de gloire dans les années Bobby.
Porter le nom d’une arme à feu n’est déjà pas banal. Le porter à St Etienne ne l’est pas plus et c’est là que viennent s’embrouiller dans mon esprit pourtant si fertile une multitude d’informations.

Une partie d’échecs constituant un combat (le combat ?) on y croise fréquemment pour ne pas dire en permanence tout ce que contient le glossaire militaire. Défense, attaque, sacrifice, baïonnette ..., j’en passe.

Or donc, sachant que j’allais m’asseoir face à l’échiquier numéro 5, au demeurant à domicile et par conséquent disposer des blancs, je décidais de « réviser » quelques jours plus tôt diverses formules introductives saignantes en me concentrant sur l’idée suivante.... « Et si d5 ne se présentait pas assez tôt dans l’ouverture ? »

Je me souvenais alors avoir lu un truc sur l’attaque Beretta (c’est là que le bât blesse).

La fréquentation, souvent en read/only, de France-échecs m’aura sans doute une nouvelle fois brouillé les neurones par assimilation... Est-ce l’échange ci-dessous qui me ramenait constamment à la préoccupation de type Kalashnikov et autre armes de poing ?

Toujours est-il que ce que je pensais être l’attaque Beretta s’avérera être, l’ouvrage idoine consulté, l’attaque Tarzan... Curieuse association d’idées n’est il pas ?

Tarzan n’était pas footballeur (ou si peu).

Tarzan n’a pas vécu à St Étienne (ça se saurait).

Tarzan ne jouait pas 1.d4 (!).

Bref c’est donc remonté comme un coucou qu’avec mon 1.d4 j’attaque la partie. Là mon adversaire m’opposera une Pirc.
Dégouté.

Pas de gambit en vue mais je reste dans l’esprit du préambule de ce billet avec f4, me rappelant par là même aux bons souvenirs des Habsbourg, encourageant mes troupes à se coordonner autour d’une attaque Autrichienne !!!

Bien bien bien.

Petite approximation des noirs et hop 1 pion de plus. Je lève les yeux pour m’apercevoir que les 2 très jeunes coté Sceaux aux échiquiers 7 et 8 sont déjà en train de faire leurs valises. Bon pas trop de suspens au niveau du résultat global. In fine ce sera d’ailleurs 7-0 remake de la ronde II à Yerres.

Pour ma part ça traine et après 4h30 de jeu nous y sommes encore. J’ai maintenant 2 pions d’avance mais je vais multiplier les situations que Fritz (12° du nom oui je sais il y a moins cher et blablabli et bablabla...) crédite habituellement d’un double «  ? ».

Arrive le moment tant attendu (ci-dessous) de la promotion de mon pion h. Il fait nuit ce que je devine par la fenêtre mais je suis en zeitnot... Je valide parfois mes coups en dessous des 10".


La position est archi gagnante mais je vais archi-l’annuler (ci-dessous) ce qui est signe de fébrilité dans cette lutte contre la pendule au bout d’environ 5 heures de jeu et 70 coups... Je sors un peu KO dans les rues de Maisons-Alfort...


Next stop Malakoff village ? En attendant...


Beret(t)a absent
Pas de sursaut pour sceaux II
Le neuf-Quatre en force.

A bientôt ici ou ailleurs.

1 Message

  • Allez les verts ! 25 septembre 2013 18:43, par aifcr82

    cette page de blog est sincèrement une perle du net.

    vous chantez simulation rachat de credit immobilier


    rachat de credit voiture credit agricole rachat de pret facile rachat credit a la consommation vous venez simulation rachat credit immobilier au regroupement de credit le moins cher vous expliquez Nommés son rachat credit maison Chaque rachat de credit 10000 euros

    repondre message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
119