Contact Webmestre krusti.net@krusti.net et Twitter pour suivre sur FB... FaceBoucs
Accueil > > Critérium Cavalier le retour.

Critérium Cavalier le retour.

lundi 4 février 2013, par Krusti

Mac mahon ou Pierre Mac Orlan ?

On trouve souvent cette double parenté pour la formule

« ...il y a plus d’aventures dans une partie d’échecs que sur toutes les mers du monde. »

De mac Mahon je préfère de beaucoup le légendaire :

« Que d’eau que d’eau »

qu’il aurait prononcé face à la crue de la garonne en 1875, remarque éblouissante d’à propos à laquelle le prefet aurait répondu par le non moins extraordinaire :

« Et encore, monsieur le Maréchal, vous ne voyez que le dessus. »


Bref c’est surtout dans l’ancre la miséricorde que Pierre Mc Orlan fait dire à l’un de ses personnage, Mr Burns (Jérôme pas Montgomery) s’adressant au père de petit Morgat, cette célèbre et ô combien exacte formule.
Bien.
Sinon je viens d’être « recruté » dans l’equipe du critérium Cavalier de mon Klub. Sympa de rentrer dans une équipe déjà en tête du championnat à 2 rondes de la fin.
Et si la finale se jouait avec le cavalier de l’espérance de Maisons Alfort dans les tablettes ?

Chaud bouillant l’Krusti.

Je savais déjà qu’avec les blancs j’avais de bonnes chances de rejouer une Hollandaise. En effet statistiquement il y avait faisceau d’éléments pour que je rencontre Mister A. de Lumigny que j’ai déja rencontré 3 fois (+2 -1 =0) et vis à vis duquel je restais sur 2 victoires.
Ça n’a pas loupé.
Il m’avait semblé comprendre qu’il ne jouait que l’hollandaise sur 1.d4
Bingo.

Un mot par ailleurs sur ce Dimanche à domicile.
JPEG
Dans la salle 3 compétitions : Nat V Jeune, Critérium pion et nous Critérium cavalier.
Clairement je suis bluffé en terme de confort sur l’échiquier, ça tient bien.
Au niveau sonore (il fallait éviter le coté centre aéré avec enfants-rois potentiellement en déambulation permanente) l’affaire fût globalement positive, 2 mines de bruits relativement rapidement maitrisées dont une, adulte, à notre 3° échiquier.

Remonté comme un coucou, Gambit Staunton en bandoulière, j’embraye !
Ci-dessous j’ai le trait et j’analyse 2 coups candidats Fc4 et Dxb7. L’idée de voir une colonne semi-ouverte sur mon O-O-O à court terme ne me réjouit guère, et c’est pas tant l’hypothèse d’un mat en un qui me conduit à placer mon Fou en c4 que le développement assez harmonieux de mes pièces, comme on dit dans les livres...

Au moment où il faut jouer un petit peu précisément pour conserver en bon état mon fou égaré ( dans la vallée infernale, l’aventurier contre tout guerrier et la boucle est bouclée avec mon intro, top non ? ) j’hésite (ci-dessous), entre une retraite en b3 avec la solidité de la position en prime et d5 que je trouve, pour tout dire, terriblement original et brillant.
Il va s’avérer qu’il s’agit d’un coup raisonnablement foireux mais qui va tenir avec la complicité des noirs.
En fait j’ai un pion d’avance, 2 ilots contre 3 j’aurais du jouer Fb3 mais la peur de perdre l’initiative était trop forte ...

Ci-dessous je ne retiens pas f4+ qui était sans doute meilleur car je le trouve plus risqué que Fd7 qui emportera ma décision. Haaa la prise de décision !!!

Pour finir Txe4 et les carottes sont cuites nous en sommes au 28° coup.
Ben non, les noirs, persuadés j’imagine qu’une gaffe des blancs est toujours possible vont envoyer encore 23 autres coups avant de rendre les armes.

Il me faut préciser que nous restions 2 échiquiers en travaux car très tôt dans le match les échiquiers 3 Charly et 4 Paul nous avaient assuré de la nulle.
Je signais donc la victoire de l’équipe, le deuxième échiquier, yvan, 1h31 sur semi-marathon quand il s’en donne la peine, peinant justement avec un cavalier d’avance, mais gagnant finalement pour conclure le 4-0.
P’tain c’qu’on leur a mis à Lumigny !

Match en retard contre Livry-Gargan dans 15 jours pour clôturer la saison, mais avant Nationale IV à Issy les moulineaux Dimanche prochain pour l’honneur la gloire et les drapeaux.

En attendant c’est l’heure de ...


Et soudain surgit
e4 contre tout chacal
f5 encore dead.

A bientôt ici ou ailleurs.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
61