Contact Webmestre krusti.net@krusti.net et Twitter pour suivre sur FB... FaceBoucs
Accueil > > Debout les damnés du CANAL !

Debout les damnés du CANAL !

lundi 20 février 2012, par Krusti

Debout les forçats de l’élo.
Nos gambits ne sont pas banals.
Ils resteront les plus beaux !

Samedi 18 Février

C’est avec un sens aigu du savoir-vivre que nous nous retrouvons à 8 au championnat du Neuf-Trois dans la ville qui a fait citoyen d’honneur Jacques Duclos.

Par tact il n’était pas question d’occuper les premières places [1], scénario qu’entrevoyaient au demeurant les plus affutés des commentateurs.
C’est donc notre doigté relationel qui nous invitera à tester divers ouvertures et autres expérimentations stratégiques laissant à distance le podium.
Au final il est vrai qu’avec toutes ces conneries nous laissons un paquet de points zélo en souvenir.

JPEG - 332.9 ko

La ronde I pour ma part me confronte à un 1953. Rien que ça.
J’ai les blancs.
Et bien même pas mal ! Je m’emploie à jouer un système Colle vue l’absence de Blackmar-Diemer à l’horizon. Je crois frôler la correction aux alentours des évènements qui entourent la position ci-dessous avec le trait aux noirs...


... pour finalement arracher une nulle de combat, car telle est la formule, surtout lors d’une cadence sans incrément !, au milieu de centaines de spectateurs médusés d’une si efficace gestion de l’opposition (voir diagramme ci-dessous noirs au trait).

Bien content l’Krusti, =1953(F) étant à ce jour ma meilleure perf du monde entier.

Visionnage de LA PARTIE sans téléchargement.

Derrière j’embraye ronde II avec les noirs contre un 1410 dont j’apprendrai plus tard, (Ô joie), qu’il n’est pas Fide. Partie durant laquelle je m’impose trés tôt, encore ivre de la nulle technique (Finale T+ Pions) précédente, l’échange tous azimuts. Ça c’est intelligent !
Du coup une autre nulle moins glorieuse mais qui ne gâche pas mon samedi. A noter que cet adversaire alignera 4 (!) nulles de suite pour terminer avec une perf FFE a 1679. .

Un échange intense de mail avec Nahid durant la soirée m’apprendra que je joue le dimanche contre un 1798, ancien >2000 et qui pratiquerait la sicilienne sur e4 et, ta-ta-ta, d5 sur d4 ! Je me voyais déjà en train de le blackmar-diémériser...

Dimanche 19 Février

Autant je m’étais rendu la veille à pied à la salle de jeu (1heure de marche porte à porte à saute mouton sur St-Mandé et Vincennes pour, hop, me retrouver au large de Robespierre et filer vers la croix de chavaux direction Mairie de Montreuil...) autant ce matin ça caillait bien au lever et j’ai un peu la tête en biais.

MODE Extrait d’une interview du Krusti dans Hype magazine = ON

La Journaliste

On dit souvent de vous, Mr Krusti, qu’un tel charme qui vous rajeuni facilement de 3 ans doit receler un secret.

Le Krusti

Si ma tronche est à ce point délicieuse et pétillante aux alentours de midi je le dois à une méga séance « soins du visage » qui contient des phases de nettoyage, hydratation, gommage (pfff comme si il en avait besoin - NDLR) anti-âge, défatigant (ah ça oui il semble en avoir bien besoin - NDLR).
Mais, car il y a un mais, faut bien compter 3 Heures de travaux, et donc faut s’lever tôt !
Par conséquent à ma sortie du lit le dimanche matin vers 7h30 (je vais pas me lever à 3 du mat’ pour me frictionner la face avec toute la gamme Nivéa non ?) le doute parfois s’installe...
Mais globalement oui je fais plus jeune.

MODE Extrait d’une interview du Krusti dans Hype magazine = OFF

Bref Ronde III voila mon GBD du jour ! Il se passe à merveille me semble-t-il et mon adversaire passe par g6. Il me dira à la fin du match avoir dans sa vie beaucoup souffert sur le Blackmar-Diemer et avoir trouvé en g6... etc etc.
Moi je trouve que la positon ci-dessous, et j’ai le trait (Dd2 à venir), est une position favorable aux blancs et qui justifie amplement le don du pion.

  • Avance de développement (4 pièces contre 2).
  • Aprés Dd2 les tours sont liés.
  • Mon roi est à l’abri.
  • Ma tour est bien placée sur la colonne semi-ouverte f.

Mais bon ça ne suffira pas...

Une fois de plus la vraie difficulté se trouvant être de gagner une position prometteuse.
Ceci donnée je n’ai pas la fin de la partie en cours de reconstitution...

Visionnage de LA PARTIE sans téléchargement.

Dans la foulée je rencontre ronde IV un 1750.
Avec les noirs je pratique un Gambit de Budapest. Habituellement, on récupère facilement et dans d’assez bonnes conditions le pion offert. Tu parles Charles.
Non seulement je ne reverrai jamais la couleur des yeux de mon pion dont le souvenir que j’ai date de l’époque où il habitait en e5, mais en plus j’en perds un autre, des fois qu’il se sentirait seul.
Tombant assez facilement (trop facilement ?) en “transe fataliste” [2] je sors de mon corps pour me ballader dans l’endroit. C’est l’école Diderot rue Pépin. Une vraie école.
Elle me rappelle celle du Morier à Joué-les-tours. Quasiment rien ne manque. Plusieurs tables disposent encore du trou central permettant d’y placer un encrier. De mon temps ça servait !!! Car oui mesdames messieurs j’étais à l’école avant 68 !!!
Vous souhaiteriez en savoir plus sur mon passé ?
Confidence Numéro 1.

  • Mon premier instituteur de CP s’appelait Mr Rouault
  • Mon dernier instituteur de CM 2 Mr Barrault [3]
  • J’ai appris à écrire à la plume et il faisait beaucoup rire de glisser un morceau de craie dans l’encrier [4]

Chez nous pas besoin d’une langue régionale (c’est vos oreilles qui devraient nous remercier) vu que l’on y parle (Tours et environs) le Français le plus pur (non pas sur la tête) [5]
Chez nous la Littérature c’est Balzac, la Philosophie c’est Descartes, la Gastronomie c’est Rabelais, la musique c’est Gérard Blanchard, la charcuterie c’est le Rillon.
Chez nous le beaujolpif est interdit nous buvons du Vouvray du Chinon on en passe un (gros) paquet, chez nous l’habitat social c’est le chateau de Villandry et... “last but not least” (Quand entre nous il est question de s’encanailler nous aimons intégrer des expressions rigolotes issues de langues subalternes) chez nous donc, la Politique trouve son culte incessant à la pensée du trés craint Jean ROYER que tous les jeunes hommes modernes, avec raison, vénèrent !
Ces 3 caisses de madeleines consommées, retour sur l’échiquier. Pt’ain j’avais 2 pions de retard et vlan mon adversaire gaffe et me refile un cavalier. Dieu est donc immatriculé 37 !
J’y crois.
Ma position est nickel, j’ai l’avantage avec une pièce pour 2 pions et c’est là que... Je laisse à mon tour un cavalier en prise. Les mazettes jouent aussi le Dimanche.
Déçu.
La dernière ronde (V) m’oppose à mon copain Pierre, du canal, qui en se retrouvant face à moi du haut de ses 1943 mesure à quel point il a foiré (au sens elo du terme) son tournoi.
La sueur perle sur son frond, l’inquiétude se lit à chaque fois que mes doigts fins entourent l’une de mes pièces et plus encore au moment où, avec la grâce d’un Nijinsky des jeux de plateau [6], je la replace sur une case imprévue. Forcément imprévue. Et c’est parfois sublime. Mais le plus souvent c’est n’importe-quoi.

Résultat impossible de laisser un ami venant d’acheter la méthode Assimil de Polonais dans une telle tension je décide de lâcher l’affaire j’ai de fait encore 10 ans avant de devenir 2012. Résultat perso =1953(F) =1410(N) -1798(F) -1750(F) -1943(F) perte de 2 points zélos.
Résultat collectif nous trustons 7 des 10 dernières places. On a, ou pas, le sens de l’équipe. Na !

Caniveau mon ami.

Une rumeur courrait hier soir au sujet de la Partie fratricide N... vs Agnès (notre chère capitaine de critérium que tous les cavaliers nous envient).
Agnès, simulant une pause aurait renversé volontairement lors de son départ de l’échiquier la boisson perso et brûlante de N... (un grog d’1/3 de Rhum, 1/3 de cognac 1/3 de citron préssé le tout chauffé à blanc) sur la robe de son adversaire qui hurlera au scandale menaçant de porter l’affaire en commission de discipline etc etc...
Moi j’ai rien vu.
J’étais sans doute en train de revenir de la pharmacie de garde, un carton de sirop antitussifs sous le bras, pt’ain ça « expectorait » grave dans le refectoire, et je n’ai pas assisté au litige.
Je reste pour ma part assez favorable à l’installation systématique de caméras de video-surveillance...
France-Info ce matin indique que l’Ambassade d’Iran nie avoir eu connaissance d’un tel incident et annonce que tous les observateurs seront les bienvenus dans ses salles de jeu (SIC).
Une autre rumeur, peut-être plus fondée cette fois-ci, la fin d’une délicate série pour Marianne ! Coupe de champagne au prochain RV !

A bientôt ici ou ailleurs.

info portfolio

Nono face à un adversaire Courte apparition La trousse de l'arbitre ?

Notes

[1D’autant plus que, élément découvert sur le tas, l’arbitre ne sera rien moins que notre président !!!

[2Un concept sur lequel je reviendrai dans un billet futur.

[3En effet un nom de famille se terminant par -ault signe l’origine du coin (le coin étant une partie de la divine région qu’est le val de Loire).

[4Je vous parle d’un temps.. Maurice Couve de Murville était premier ministre tout de même.

[5c’est si vrai que le japon a choisi St-Cyr sur Loire pour implanter le lycée-collège Konan afin de garantir à leurs ressortissants une parfaite maitrise de la langue de San-Antonio.

[6Oui il m’arrive parfois de me laisser aller... c’est sans doute regretable.

2 Messages

  • Debout les damnés du CANAL ! 24 février 2012 15:36, par Guizmo

    J-8 avant le grand RDV !
    J’ai même pour l’occasion invité un joueur de Grenoble à participer !

    A dans une semaine et peut être sur l’échiquier Monsieur Bozo :)

    repondre message

  • Debout les damnés du CANAL ! 27 février 2012 12:52, par Nono

    J’ai tout vu !

    Il est vrai que les vapeurs du grog de Nahid ont peut-être déformées ce que j’ai entendu, mais il me semble bien que tes premiers mots commençaient par : « ha les femmes... »
    Après j’ai dû m’assoir pour retrouver mes esprits :)

    Arnaud, 

    Qui espérait que ces résultats ne soient jamais publiés...

    repondre message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
89