Contact Webmestre krusti.net@krusti.net et Twitter pour suivre sur FB... FaceBoucs
Accueil > > Du bluff aux échecs. Et des sosies aussi.

Du bluff aux échecs. Et des sosies aussi.

lundi 9 janvier 2012, par Krusti

Canal Saint Martin contre Clichy au parc des princes, enfin au café de l’est Parisien, pour le compte du Critérium Cavalier...


Nous disputons, nous représentants de la grande ville, la première place du groupe C à 2 villages limitrophes, Livry Gargan et Clichy. C’est dire si cette rencontre a de l’importance.

Clichy nous présente une sympathique équipe tout à fait dans l’esprit « 7 à 77 ans » du très grand Tintin.
Échiquier 4 une toute petite poussine, j’imagine, jouera contre Agnès.
À l’échiquier 3 un robuste vétéran fera longuement souffrir Rachid avant de laisser filer l’affaire.
Alexander, à qui je présenterai 15 fois mes voeux en Polonais
 [1] ( sans qu’il en comprenne un traitre mot ce qui fait toujours plaisir !) annulera contre un ado à l’échiquier numéro 1 en jouant avec les blancs « comme d’habitude ».
Pour ma part je gagnerai sans mérite contre un autre jeune né au moment de la parution sur grand écran de
“Sauvez Willy 3”, que j’ai pas vu, faut pas déconner non plus.

3,5 / 0.5 finalement, tout devrait se jouer au prochain RV à Livry-Gargan le WE du 29/01. L’an dernier nous avions fait du reste match nul chez eux.

Supersticieux comme pas deux je craignais cette rencontre, et pour cause, j’avais la veille profané un de mes tabous. [2]

Sinon mon adversaire a 14 ans et est NC.
C’est, de fait, un spécimen de l’une des pires espèces de joueur d’échecs : Le jeune joueur d’échecs.
Il faut le savoir, le jeune joueur d’échecs [3] est l’ennemi du Dimanche aprés-midi tranquille, cette demi-journée qui clotûre une semaine de dur labeur pour l’adulte, que celui-ci se lève tôt ou non... ( Perso j’ai les horaires variables, mais je suis trés solidaire...Et en fait je rentre de congés).

La Café de l’est Parisien est, ce jour-là en début de rencontre, assez peu propice à l’accueil d’une compétition officielle, fût-elle du niveau du critérium Cavalier.
La présence d’un bon nombre de joueurs de Shogi [4] donne un bruit de fond assez comparable à celui que l’on rencontre dans une basse-cour tôt le matin quand le paysan, fourche à la main et bottes boueuses aux pieds vient chercher le futur repas de midi.
En même temps la lumière est faible et la musique bien présente. De chouettes titres trés « années 80 » mais sans “Jo le Taxi” ce qui bien sur navre les esthètes.
Bref un joyeux bordel, entrainement efficace pour le grand soir du premier One Shot du 27 Janvier.

Rachid mettra, d’un coup sec, les généraux du levant au garde à vous avec une efficacité qui force mon respect. Nous restera “Bob Morane égaré dans la vallée infernale” en ambiance acoustique .

Défense Tchèque.
Mon adversaire se compromet avec Ff4 plutôt que de protéger son pion e4 que je capture sans me faire prier. (voir ci-dessous)
Nous sommes au 5° coup. D’ailleurs Fritz dira plus tard un truc comme les blancs loupent Fd2 qui leur donne un net avantage...
...

... et moi j’en ai un peu ras le bol de voir ce logiciel traiter ainsi la position que je construit en respectant la théorie...je vais donc peut être me calmer sur 4... Da5 et venir à une Pirc plus classique  [5]...

La partie se poursuit et ma position s’améliore. Arrive pourtant le moment du doute. Pourquoi est-ce que je ne prends pas le pion en a2 ? (voir ci-dessous). Cavalier a3 me parait une alternative possible, bien qu’innofensif, inesthétique et probablement très douteux....

...Je lève les yeux et à ce moment là apparait dans l’embrasure de l’une des nombreuses portes d’entrées du troquet le parfait sosie du GMI Christian Bauer.
Pt’ain les dieux m’enverraient une copie de l’un des leurs ? Comment interpreter ce signe ?
Peu de temps aprés arrive une réplique quasi conforme et assez réussie de la ravissante Pauline Guichard (Woman Grandmaster).
Mais qu’est ce qu’ils foutent là-haut ?

Je me dis « c’est dingue » et place mon cavalier en a3.

Bon rien n’est perdu loin de là et j’ai même encore l’avantage. C’est au 28éme coup que les choses se gâtent. Je ne vois pas venir le Cg5 de mon adversaire (voir ci-dessous) ...

...et aprés son brutal échange en f7 (Ta7 sera joué de mon coté), j’ai beau constater un équilibre matériel je me sens assez mal... Kong !

C’est à ce moment là que la doublure de “BéBé Woody” apparait avec une furieuse envie de rangement, celle qui caractérise habituellement la ménagère de moins de 50 ans dans une publicité pour Pliz.

Je suis un peu las et me sens dans les cordes.
Je surestime le danger en plus.
Apparait alors un grotesque bluff qui semble envisageable quoique singulièrement audacieux et pour tout dire assez foireux....L’idée tordue sur la base ci-dessous
...

c’est de construire une fourchette avec mon Fou en d4 mais il faut faire de la place. Je vais donc sacrifier mon autre fou en le plaçant en e4 ce qui tombe bien pour assurer b7 ( coup à jouer ci-dessus donc puis suivra f3 et Fxf3 il va accepter le sacrifice de fou c’est certain, et derrière, en Blitz, je vais proposer le sacrifice de mon pion en e4... s’il ne l’accepte pas je suis mal).

L’avenir me donnera raison, mon sympathique adversaire abandonnant peu aprés.
Mais va falloir que j’arrête de jouer avec le feu.
C’était mon 13° match d’affilé sans défaite, je sens que ça ne va pas durer à ce compte-là.

J’attends alors le résultat du dernier match, celui de Rachid dont j’ai souvenir qu’il avait proposé sans succés la nulle.
Il parviendra à gagner en passant par toutes les couleurs de l’échiquier(sic). J’aimerais bien avoir accés au pgn de sa partie, la fin me semblant assez mouvementée.
Au moment de plier les gaules je discute le coup avec le jumeau de Julien en compagnie duquel (à moins qu’il ne s’agisse de l’autre) je devrais jouer dimanche prochain en Nationale IV à Romainville.
Quittant l’estaminet, mon regard croise le profil du clone du célèbre Xavier Parmentier, l’entraineur que l’on connait.

Décidément une bien curieuse journée.

A bientôt ici ou ailleurs.

info portfolio

Notes

[1Szczęśliwego nowego roku, à vos souhaits...

[2En effet je ne joue jamais de Blitz sur Europe-échecs la veille d’une rencontre. C’est comme ça, un reste d’une ancienne pratique de pongiste assidu, « ne jamais prendre la raquette la veille d’un match afin de conserver une certaine fraicheur ». Bref je me suis surpris à blitzer samedi midi ce qui pouvait annoncer une mauvaise augure. Finalement, les Dieux devaient être occupés à d’autres tâches plus urgentes à leurs yeux j’imagine.

[3Qu’il soit NC aggrave bien sur son cas. ;-)

[4Le shogi est un petit jeu de plateau tout mignon à base de figurines en plastique amusantes...Je crois savoir que l’on peut y opérer des parachutages ce qui met d’ailleurs à mal ma conception, assez rigoriste je te l’accorde cher lecteur, d’une saine démocratie. Rien à voir OK.

[5et à ce titre je me demande si ce bouquin ne me conviendrait pas...

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
104