Contact Webmestre krusti.net@krusti.net et Twitter pour suivre sur FB... FaceBoucs
Accueil > le Krusti-Blog > Du Livre au Film dans un cas. Du Film au Livre dans l’autre...

Du Livre au Film dans un cas. Du Film au Livre dans l’autre...

lundi 21 décembre 2009, par Krusti

C’est bien connu, pas facile de passer de l’un à l’autre, surtout avec des auteurs on va dire, enfin disons....

De Bruno à Octave. De 1998 à maintenant...

Du Livre au Film.

Ça commence par un hasard.

Un sommeil qui tarde à venir et je me retrouve devant la télé face aux particules élémentaires. Je me souviens instantanément de ma période Houellebecque. J’avais commencé par « Extension du Domaine de la lutte » sur les conseils d’un pote milieu des années 90.

A l"époque, l’auteur sulfureux était peu connu. La controverse (tout à fait grotesque de mon point de vue) allait venir bien plus tard.

De Houellebecque j’allais aussi lire avec plaisir Plateforme et Les Particules élémentaires. Finalement j’ai commencé La possibilité d’une ile sans jamais le terminer (?).

Bref le film que j’ai sous les yeux me scotche d’entrée. L’histoire parallèle de 2 demi-frères est saisissante, la descente aux enfers de Bruno joué par l’incroyable Moritz Bleibtreu

JPEG - 81.7 ko

[center]et la retenue si pertinente de Christian Ulmen[/center]

JPEG - 49.6 ko

constitue une trame véritablement cinématographique ce qui n’est jamais gagné, air connu, lorsque l’on vient d’un bouquin. Je ne retrouve que partiellement des éléments du livre mais j’abandonne rapidement ce jeu imbécile des repères.

Ce film est récompensé à Berlin en 2006 notamment pour le jeu de Moritz Bleibtreu il me semble. C’est une gifle. Pas de concession, on en sort groggy et... un peu moins complice.

Du Film au Livre.

Curieusement dans la foulée me prend l’envie de lire un bouquin dont on m’avait rebattu les oreilles dans les années 2000. D’ailleurs les particules élémentaires (livre) c’est 1998... Une autre manière de dire que c’était mieux avant.;-)
Ce bouquin c’est 99 francs de Beigbeder. Une autre cible du penser droit !
J’avais à sa sortie été saoulé par la presse et les critiques, et j’ai le souvenir, là aussi, d’un déferlement non pas concernant le bouquin mais le bonhomme. L’auteur.

Au fond il y a un lien net entre Houellebecq et Beigbeder. 2 auteurs sulfureux (?) et leurs œuvres pilonnés.

Du coup 10 ans de distance c’est bien et c’est sain. Je découvre dans 99 Frcs un livre vraiment brillant, drôle, plein de surprises, d’un cynisme qui ne ferait fuir que les abonnés à la bibliothèque rose. Je l’ai lu en 2 soirées, une seule aurait put suffire.

Je me demandais ce qui réunissait ces 2 objets, et je m’aperçois que dans les remerciements de fin d’ouvrage Beigbeder remercie Houellebecque...

Conclusion je vais sans doute relire « Les particules élémentaires » suite au film... Et voir 99 frcs en film mais là ce sera juste par curiosité !

JPEG - 52.5 ko

2 Messages

  • Curieux d’avoir ton retour sur 99F. Autant j’ai adoré le bouqin, et en grande partie pour les mêmes raisons que toi et notamment le cynisme, autant, comme souvent finalement, le film ne nous transporte comme il devrait. Le côté psycho & pscyché, et j’espère ne pas trop en dire, m’a dérangé ....
    Dujardin est bien mais sans plus, trop caricatural peut-être, il sait faire beaucoup mieux, par contre je me souviens avoir apprécié le talent du regretté Jocelyn Quivrin !

    Bon film

    repondre message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
3