Contact Webmestre krusti.net@krusti.net et Twitter pour suivre sur FB... FaceBoucs
Accueil > > Groupe de travail fédéral.

Groupe de travail fédéral.

dimanche 17 mars 2013, par Krusti

Lettre ouverte aux candidats à l’élection des nouveaux dirigeants de la Fédération le 31 mars 2013.

La période électorale battant son plein un grand nombre de sujets ont été abordés.
Le haut niveau, la formation des jeunes pour ne citer qu’eux.

Je vous propose, messieurs, de vous pencher sur deux autres aspects qui, sans paraitre du même acabit n’en restent pas moins des sujets clefs quant à la santé de notre Fédération.

Êtes vous prêt à mettre en place, dans les jours qui suivent votre élection deux groupes de travail ?

Groupe de Travail Licence.

"Groupe de travail chargé de faire des propositions sur la mise en place d’une licence directe.
Ce groupe documentera l’éventuelle opportunité, faisabilité, crédibilité de cette licence FFE directe."

Définition de la licence directe = licence individuelle que l’on peut prendre auprès de la FFE sans intermédiaire .

Les promoteurs de cette possibilité, et il faut les écouter comme il faut écouter chacun, savent les modifications statutaires et juridiques à considérer.


Groupe de travail Club réglementaire.

« Groupe de travail chargé de faire des propositions afin d’aider la fédération à mettre un terme aux dérives associatives ».

Aujourd’hui vous le savez, plusieurs clubs ne respectent en rien leur propre statuts.
On parlera de club fantôme, de club non-réglementaire.
La caractéristique de ces clubs est souvent simple = non respect des statuts, non présentation du bilan financier annuel, absence d’assemblée générale ordinaire et extraordinaire etc etc ".

Vous remarquerez qu’en tant que simple adhérent FFE (G68434) je ne suis pas d’une gourmandise extrême et je vous(nous) souhaite une bonne fin de campagne.

Lien vers le site de la fédération :

8 Messages

  • Groupe de travail fédéral. 17 mars 2013 21:30, par delpech

    Pour le 2e point, çà sent le vécu :P

    repondre message

  • Groupe de travail fédéral. 17 mars 2013 22:40, par Rasneur André

    Nous ne sommes pas une fédération de licenciés, mais une fédération de clubs qui doivent licencier au moins 5 membres en licence A pour exister.
    La prise directe de licence sans passer par le club, ne peut receuillir l’assentiment des clubs car si ces licenciés directe veulent faire de la compétition, il faudra bien que des clubs les organisent et ceux ci ne peuvent le faire que grace aux cotisations qu’ils perçoivent de leurs membres, il n’y a pas d’intêret à prendre une licence s’il n’existe pas de compétitions en face.

    Alors même si l’idée est séduisante à plus d’un titre, elle se heurtera aux réalités économiques des clubs, le comité directeur de la Fédération étant élu par les Présidents de clubs, le candidat qui aurait l’idée saugrenue de vouloir mettre en place, ne serait ce que la discussion sur le sujet se verrait retirer toute crédibilité et toute chance d’étre élu, on ne va quand même pas voter pour des gens qui veulent affaiblir un peu plus les clubs.

    En ce qui concerne les problèmes de statut et conformité des clubs, là encore c’est méconnaitre la réalité du terrain sur le sujet, de nombreux clubs ne peuvent tout bonnement pas appliquer leurs propres règles, car la majorité des membres de ces clubs ne s’y intéresse pas et sont bien content de trouver un Président qui se tape tout le boulot pour leur permettre de jouer sans contraintes, il ne faut pas oublier que la FFE elle même a quelquefois du mal à respecter ses propres statuts.

    Il ne suffit pas d’étre pointilleux dans un club qui manque de bénévoles, il faut aussi voir le travail accompli, souvent trés bien, par des équipes dirigeantes réduitent à son seul Président.

    Cordialement

    André Rasneur
    Président du SCPO ECHECS

    repondre message

    • Groupe de travail fédéral. 17 mars 2013 23:42

      Nous ne sommes pas une fédération de licenciés, mais une fédération de clubs qui doivent licencier au moins 5 membres en licence A pour exister.
      C’est quelque-chose qui peut se changer. Justement.

      La prise directe de licence sans passer par le club, ne peut receuillir l’assentiment des clubs car si ces licenciés directe veulent faire de la compétition, il faudra bien que des clubs les organisent et ceux ci ne peuvent le faire que grace aux cotisations qu’ils perçoivent de leurs membres, il n’y a pas d’intêret à prendre une licence s’il n’existe pas de compétitions en face.

      C’est une façon de voir les choses. Ce n’est pas la mienne. Je milite pour faire venir à la licence des futurs adhérents qui ne souhaitent pas passer par les clubs et cela pour plein de raisons. L’une d’elle est l’avenir du jeu sur le web. Il ne s’agit pas de faire de la concurrence aux clubs mais d’être dans la complémentarité de l’existant.

      Pour les compétitions comme les tournois elles sont payantes (donc on peut étudier un tarif licence directe). Je note que rien n’est dit sur l’hypocrisie de la licence sur place.

      Alors même si l’idée est séduisante à plus d’un titre, elle se heurtera aux réalités économiques des clubs, le comité directeur de la Fédération étant élu par les Présidents de clubs, le candidat qui aurait l’idée saugrenue de vouloir mettre en place, ne serait ce que la discussion sur le sujet se verrait retirer toute crédibilité et toute chance d’étre élu, on ne va quand même pas voter pour des gens qui veulent affaiblir un peu plus les clubs.

      Merci pour le qualificatif de saugrenue.Sinon pour le reste c’est juste votre point de vue. Encore une fois il s’agit d’ajouter à l’existant pas d’affaiblir quoique-ce soit.

      En ce qui concerne les problèmes de statut et conformité des clubs, là encore c’est méconnaitre la réalité du terrain sur le sujet, de nombreux clubs ne peuvent tout bonnement pas appliquer leurs propres règles, car la majorité des membres de ces clubs ne s’y intéresse pas et sont bien content de trouver un Président qui se tape tout le boulot pour leur permettre de jouer sans contraintes, il ne faut pas oublier que la FFE elle même a quelquefois du mal à respecter ses propres statuts.

      Merci là-aussi pour le sympathique « c’est méconnaitre la réalité du terrain sur le sujet » ça fait toujours plaisir, j’oubliais que j’arrivais de la planète mars.
      Ceci posé vous faites le descriptif de joueurs consommateurs qui se réjouissent de trouver le génial homme providentiel.
      Ce n’est pas ma cible si j’ose dire.

      Il ne suffit pas d’être pointilleux dans un club qui manque de bénévoles, il faut aussi voir le travail accompli, souvent trés bien, par des équipes dirigeantes réduitent à son seul Président.

      Qui parle d’être pointilleux dans un club qui manque de bénévoles ? Qu’est-ce qui peut, par exemple, justifier la non présentation du bilan financier annuel ? N’est-ce pas la le minimum ?

      Globalement ce qui me gène dans votre approche c’est, outre la profonde résignation, le c’est comme ça, le revers de main qui balaie tout sur son passage.
      Mes propositions ne sont pourtant pas bien révolutionnaires il s’agit d’ouvrir un groupe de discussions pour échanger, analyser, documenter et faire des propositions.
      Un groupe de W quoi.
      Mais apparemment même ça c’est déjà trop dangereux.

      Tout en vous remerciant de votre visite ainsi que de la clarté de vos propos.
      Cordialement.

      repondre message

      • Groupe de travail fédéral. 18 mars 2013 00:58, par Rasneur André

        Ne prenez pas mal des termes qui ne s’adresse pas à votre égo, mais aux idées que vous soutenez, c’est un débat, pas une compétition de personnalités.

        J’apprecie votre blog et votre engagement pour notre sport, mais vous n’avez peut être pas encore dirigé de club, d’oû votre approche extérieure aux problêmes concrets que nous rencontrons en tant que président de club d’Echecs ou dirigeant de Ligue et comité départemental.
        Il n’y a pas besoin de licence pour jouer sur internet et j’ai toujours été contre la prise de licence directe dans un tournoi, j’interdit d’ailleurs cette prise pour mon club, toute licence au nom du SCPO prise dans un tournoi est systématiquement retourné à la FFE pour annulation.

        Si des améliorations sont à apportées, elles ne sont pas dans la prise de licence en dehors des clubs et je vous le dit en traduisant le sentiment de la majorité des Présidents de clubs.

        N’oubliez pas que le tarif d’inscription pratiqué dans la majorité des tournois et que d’aucuns trouvent parfois excessif n’est possible que grace au bénévolat des membres du club qui les organisent, le jour ou ce sera des structures commerciales privées qui les organiseront je connais beaucoup de joueurs qui regretterons les clubs organisateurs actuels.

        Imaginer Paris sans les tournois du club 608 ou du Canal St Martin et vous aurez une idée du désert compétitif que vous nous promettez avec vos licences directes.

        Cordialement

        André Rasneur

        repondre message

        • Groupe de travail fédéral. 18 mars 2013 08:05, par Krusti

          Il n’y a pas besoin de licence pour jouer sur internet
          Dans l’état actuel mais demain ?
          Et si nous dessinions l’avenir des échecs sur Internet plutot que le subir ?

          et j’ai toujours été contre la prise de licence directe dans un tournoi, j’interdit d’ailleurs cette prise pour mon club, toute licence au nom du SCPO prise dans un tournoi est systématiquement retourné à la FFE pour annulation.

          Voila un propos qui aurait toute sa place dans un groupe de W

          Si des améliorations sont à apportées, elles ne sont pas dans la prise de licence en dehors des clubs et je vous le dit en traduisant le sentiment de la majorité des Présidents de clubs.

          Rien de personnel mais j’ai toujours des doutes quand on prétend parler pour la majorité des autres. Mais même si c’est vrai, est-ce gravé dans le marbre ? On ne discute jamais dans une fédération ? Dans un club ?

          N’oubliez pas que le tarif d’inscription pratiqué dans la majorité des tournois et que d’aucuns trouvent parfois excessif n’est possible que grace au bénévolat des membres du club qui les organisent,

          J’y suis particulièrement sensible.

          le jour ou ce sera des structures commerciales privées qui les organiseront je connais beaucoup de joueurs qui regretterons les clubs organisateurs actuels.
          Je ne parlais pas de structures commerciales mais plus d’une modulation tarifaire, mais tout ça peut se discuter...

          Imaginer Paris sans les tournois du club 608 ou du Canal St Martin et vous aurez une idée du désert compétitif que vous nous promettez avec vos licences directes.

          je ne vois pas bien le lien, encore une fois il ne s’agit pas de retirer quoique-ce soit à ce qui existe mais d’analyser la faisabilité d’autres approches, c’est curieux cette façon de vouloir dire à l’avance les conclusions du groupe de W ?

          Cordialement à vous et sans rancune.

          Mais soyez rassuré je sens à quel point la campagne ronronne sur les sujets qui touchent à ces aspects, peu de changements à l’horizon les barons peuvent dormir tranquilles et continuer à régner localement. ;-)

          repondre message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
47