Contact Webmestre krusti.net@krusti.net et Twitter pour suivre sur FB... FaceBoucs
Accueil > le Krusti-Blog > Le Shah d’Iran, la rue de Bordeaux, l’Ayatollah et les Krishna...

Le Shah d’Iran, la rue de Bordeaux, l’Ayatollah et les Krishna...

lundi 4 janvier 2010, par Krusti

J’y étais...

Ces années là Neauphle-le-Château devient le centre du Monde.
Pas une journée sans qu’à la radio ou à la télé on nous annonce la mise à l’écart du tyran (le Shah) et la prochaine installation du libérateur (L’ayatollah Khomeini qui est donc accueilli sur le territoire Français dans le village mentionné plus haut)...

J’ai 18 / 19 ans et je traine comme souvent du coté de la rue de Bordeaux, rue piétonne et commerçante de Tours centre.
Royer en est le Maire pendant que Giscard d’Estaing préside la république.
Ça commence par une rencontre avec ces fêlés de la secte des Krishna qui prennent de + en + l’habitude d’inonder les environs de la place Jean Jaurès de leur musique répétitive, de leur discours prosélyte, de leur sectarisme aux couleurs du paradis. L’une s’approche de moi pour me faire de la retape. Je joue le jeu et renifle rapidement la faille. Dans le monde des bizounours, abrutis manifestement par des conditions de vie d’un autre âge qu’elle me décrit, j’insiste sur la perception qu’ont les Krishna de l’acte sexuel et du plaisir associé. Ça doit l’agacer car à un moment elle lâche que celui-ci ne saurait servir à autre chose que la reproduction.

Plus loin un jeune étudiant Iranien me propose de signer une pétition évoquant la nécessité de se débarrasser du Shah et dans la foulée de positionner le libérateur aux manettes. J’ai signé (en gros ne pas signer c’était au mieux avouer son indifférence d’occidental au pire son mépris pour un peuple opprimé. Funeste situation. Ensuite le jeune militant me demande de la thune pour aider à la révolution (je ne me souviens plus en avoir donné...)

30 ans après je me dis...

PS : je ne connais pas personnellement Clotilde Reiss, mais son destin me touche. Apprendre le Farsi principalement parce-que sa nourrice était d’origine persane et ensuite se retrouver dans les geôles de ce pays fasciste pour une affaire d’@mail est une histoire qui doit faire réfléchir...

JPEG - 33.6 ko
Le Shah et madame, ça fait un peu royauté décadente...


JPEG - 37.7 ko
Sans commentaire. Tiens on les voit plus en ville ?


JPEG - 30.2 ko
La rue de Bordeaux.


JPEG - 33.8 ko
Le fasciste religieux accueilli à Neauphle-le-Château dans les années 70.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
11