Contact Webmestre krusti.net@krusti.net et Twitter pour suivre sur FB... FaceBoucs
Accueil > La course à pied du Krusti > 10 Km au Marathon. > Le jogging des Notaires 2003.

Le jogging des Notaires 2003.

dimanche 2 novembre 2003, par Krusti


2 Novembre 2003.

Forcément, il y a deux personnes auxquelles je pense quand j’envisage de faire le Jogging des Notaires. Pat’ mon vieux pote Pat’, avec qui j’ai traîné mes guêtres dans cet endroit de « malheur » (car ce 10 km il démarre dans et fini dans l’Hippodrome de Paris Vincennes) et à Armand, avec qui il était un temps question de traîner en nocturne chez les VIP....

L’endroit le fait beaucoup. Au final, c’est d’ailleurs ce qui fait de ce RV, pour moi tout au moins, un truc unique. Nous courrons sur la piste cendrée, là ou les bourrins et les sulkys, d’ordinaire, se tapent le prix d’Amérique....

Mon bun’s ayant vachement apprécié son rôle de Coach/Photographe lors des 20 Km de Paris, a décidé de m’accompagner dés le début cette fois... J’étais enthousiaste, d’ailleurs je me suis réveillé hyper serein. Idée moyenne au final, nous partons en scooter dés 9h20 ce qui est bien trop tôt.... De porte à porte c’est 20 Km. On arrive avant 10h00 à l’Hippodrome, la course ne démarre qu’à 11h35 et nous devons être sous les ordres à partir d’11h05. L’attente est pas très sympa. Les stands sans grand intérêt, ça caille et ça pue le vestiaire pas frais....

Seul truc vraiment sympa les courses des petits. Un Aller/retour sur la grande ligne devant les tribunes, c’est très chouette, il y a des papa qui courent pour les accompagner... c’est très touchant...

11h00 arrive, je m’en veux un peu d’avoir emmené le buns dans cette galère. Déjà je sens que la saison se termine. S’il y a deux choses que buns abhorre, c’est le matin d’une manière générale et le froid par ailleurs. Là il y a les deux !!!

Ca va démarrer... fidèle à ma stratégie et malgré mon rythme d’escargot, je me place dans les premiers... (pour les raisons voire mon précédent CR sur les 20 Km de Paris). Savez-vous pourquoi sur cet évènement les dossards sont auto-collants et qu’il est interdit d’utiliser des épingles à nourrice pour les fixer ? Pour la réponse Cliquer là. La course démarre, c’est canon.

C’est de la cendre alors c’est pas très stable... c’est bizarre. Au premier km déjà, pas mal de concurrents parlent de temps, de record. En effet c’est une compétition réputée pour faciliter les perfs. C’est un peu agaçant. Moi j’m’en fous ça m’emmène. Mon pari c’est de faire juste en dessous de 1h00 et si je dois faire 1h05 ou 1h15 ça ira quand même très bien. Mon projet n’est pas de courir vite, mais longtemps. Un jour très longtemps. Alors je me laisse bercer par le rythme. C’est un cadre étonnant l’hippodrome, on à l’air vraiment petit là-dedans.

Km 3 un virage et quelques supporters qui ont traversé. Je ne vois pas mon buns mais je comprend... elle doit se chercher un endroit au chaud... Et puis non elle est là, plus loin... Appareil photo en main... Trop fort.

On sort pour se rendre dans le bois de Vincennes. Génial ! Arrivé entre le km 4 et 5 on entend au loin Patrick Montel et les supporter brailler. Les kenyans sont en train d’arriver. J’en suis à la moitié et le gagnant est déjà en train de se restaurer, presque. Écœurant..... Mais marrant quand même.... Un type court à coté de moi... il cogne le sol avec ses pieds, il a un rythme très lourd et des lunettes à bord épais, à coté je fais figure de Gazelle, enfin une gazelle de 82 kilos pour 1m72, mais lui vraiment, il cogne le sol.

Mes nouvelles chaussures semblent bien le faire. C’est un modèle Puma (complete premise) spécial longue distance pour athlète > 80 Kgs. Le simple fait d’être considéré par Puma comme Athlète me réjouis. Mi parcours je suis aux alentours de 150 Pulsations minute, c’est plus que lors des 20 km mais c’est normal le rythme est plus soutenu, en fait j’aurais le même rythme jusqu’au bout... Je passe le km 5 en 28 minutes. le retour dans l’hippodrome est impressionnant. Cette grande battisse au loin... A l’arrivée, pas trop cassé, je vois à 200 m de la fin, la pendule qui indique un temps de course inférieur à une heure. Je suis quand même très content de finir à 58 minutes....

C’est fini, je retrouve la femme de ma vie, on part vite sans même récupérer ma barre de vitamine et ma bouteille d’eau. Je sais ce qui manquait à cette course. Certes il y a l’écran géant. Certes il y a des stars et un journaliste sportif des plus connus. Mais il n’y avait aucun concert sur les bords de la route et aucun handicapé engagé. Au final le tracé et le cadre font que je reviendrais, mais pour la chaleur de l’évènement on est loin du compte....

Temps 58’ 05’’

2010 éme sur 2349 à l’arrivée.

541 éme sur 595 à l’arrivée dans ma catégorie (VH1)

Krusti.



Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
5