Contact Webmestre krusti.net@krusti.net et Twitter pour suivre sur FB... FaceBoucs
Accueil > La course à pied du Buns > Les 20 Km de Tours 2004 (37)

Les 20 Km de Tours 2004 (37)

dimanche 26 septembre 2004, par Buns

20 Km de Tours - Temps : 2h05’01".

Tours, Dimanche 26 septembre 2004 : mon premier 20 km.

Le stress est maximum. D’abord je vais courir seule puisque mon meneur d’allure attitré-préféré de mari est forfait :o( . Et bien que je me prépare depuis 2 mois et que je suis consciencieusement un plan d’entraînement depuis 5 semaines à 3 séances par semaine : je n’arrive pas à imaginer que je puisse courir 2 heures à une telle allure : les séances d’endurance dure et de fractionné me mettant un tantinet KO pour des distances moindres ! le résultat est là, à quelques minutes du départ je suis à 65% de ma FCM, c’est beaucoup trop : ce n’est pourtant qu’une course mais j’ai l’impression que je vais passer un examen .

On est tous là dans le sas de départ : Stéphane et quelques uns de ces collègues, Céline et Laurent et puis tous les autres : c’est un peu sardineland.

Le départ est donné, tout le monde s’élance, je perds de vue mes camarades, je ne les reverrais qu’à l’arrivée. Le public présent est nombreux. Je n’ai pas potassé le parcours, les noms des rues ne m’évoquent rien sauf peut-être le panneau indiquant la direction des « Prébendes », j’avais déjà entendu ce nom mais j’avais imaginé à l’écrit quelque chose de plus champêtre comme « les prés bandes ». Derrière moi, un groupe de pompiers en tenue et casqués motivent les troupes, ils ont beaucoup de succès auprès du public. La fin du premier tour est proche : encore un aller-retour sur le pont Wilson où théoriquement attendent Christophe, Nathalie, Angèle et ma copine Juliette : je ne verrai personne ! Pourtant j’aurai forcement dû remarquer le magnifique parapluie-poisson bleu que portait Juliette, et offert par Miléna la veille ! Je finis le premier tour en 59 minutes : je suis très contente et pas fatiguée. Le deuxième tour débute par un truc étrange : y’a plus personne sur les trottoirs : on dirait que la fête est terminée ! Tout va bien jusqu’au 14e km, puis l’interminable l’avenue Winston Churchill me lasse, le public est quasiment inexistant, on longe les voitures qui roulent au pas. Kilomètre 17 : le Kader : j’aperçois Céline, Mr Testu-Père, mon Christophe qui me photographie et m’accompagne quelques foulées : ça fait du bien de voir des visages connus. Ça me remotive pour les derniers kilomètres où je vais même accélérer pour finir en 2:05:01. Je suis très très contente, mais aussi vidée. Mais curieusement j’ai qu’une envie c’est d’en refaire un autre ! alors vivement le prochain !

Le Buns

info portfolio

200409261 200409262 200409263 200409264 200409265 200409266

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
17