Contact Webmestre krusti.net@krusti.net et Twitter pour suivre sur FB... FaceBoucs
Accueil > > Mais que devient Katsuni ?

Mais que devient Katsuni ?

mercredi 29 août 2012, par Krusti

Non cher lecteur, ce billet aux contours laqués à l’odeur capiteuse et à l’iris absynthe© ne va pas sombrer dans le X quand bien même il faudrait s’interroger…

S’interroger mais sur quoi ?

Il était une fois une cyber-cour de récréation [1] où les intervenants choisissaient parfois des pseudos bizarres.
Prenons en un au hasard.
Poutitechatte.
Honnêtement, comme ça, à chaud, a fortiori quand on débarque sur un forum d’échecs, ça surprend...:-O
Naïvement ça fait penser à quoi ? :-/

  • Traci lords pour les anciens ? (Merde je suis découvert…)
  • Katsuni pour les modernes ? (Ah les salopiauds…)
  • Rocco Siffredi pour les Italiens ? ( Dino Risi tu nous manques...)

Un ange passe [2]

Avant de mesurer l’intérêt que portait l’homme, par procuration, pour la secte des adorateurs des Lol-Cats j’ai lu, en bon détective, son profil (car oui à ce stade il est encore possible de se faire reconnaitre sur France-Echecs).

Et là FIAT lux, je m’aperçois que nous avons une névrose en commun.
Juste incroyable, juste énorme, juste presque pareil !
Je lis concernant son rapport aux échecs :

...passionné par tout ce qui a trait aux règlements...

Faisons court, je souffre quasi des mêmes mots.
Ça rapproche.
Pour ma part j’aurais pu écrire « passionné par tout ce qui a trait aux statuts. »
Tiens d’ailleurs c’est fait j’ai mis à jour mon profil sur FE.

Je vous propose donc, fidèles lecteurs et amies lectrices, avant que la saison 2012/2013 ne se lance, de vagabonder à mes cotés, dans les contre-allées comme dirait Onfray, des statuts des clubs d’échecs et d’en retirer ce qu’il y a de parfois drôle, parfois excessif, d’intéressant, une fois bien sur que l’on a retiré la quantité impressionnante de gras qui ne facilite pas l’accès à l’essentiel. Ceci dans la plus grande bienveillance.

Au fait ce gras c’est pas un point commun avec les réglements ?

Dans tous les cas nul besoin d’un DESS en littérature comparée pour savoir que dans tout texte, y compris et peut-être même plus concernant les réglement et assimilés, il y a l’esprit et il y a la lettre.

Ecraser l’un par l’autre n’est jamais trés bon, je livre là mon point de vue intermédiaire.

4 Clubs sous la loupe dans un premier temps.
Je précise que les statuts des « assos loi 1901 » sont accessibles gratuitement au grand public.
La plupart du temps il suffit bien sur de s’adresser au président du club ou bien au secrétaire du club ou bien encore au trésorier du club, l’un ou l’une, sans doute, se fera un plaisir de vous en remettre une copie.
Parfois (de plus en plus souvent en fait dirait-on et c’est très bien) on les trouve en lien sur le site web + ou - associé au club.
Les statuts eux mêmes contiennent de temps en temps l’article qui stipule qu’ils seront remis au nouvel adhérent..
Bingo ! le monde parfait.

Enfin quand toutes ces voies sont épuisées il reste heureusement la possibilité de s’adresser à l’administration via la bonne boite mail que je vous livre (prefpol.dpg-4eb-associations interieur.gouv.fr) qui vous renverra sans délai ces fameux documents.

4 clubs donc :

  • Le Club d’Echecs de Maison-Laffite
  • L’échiquier Chalonnais
  • Le club 608 d’échecs de Paris Primasys (si ça existe)
  • Et, last but not least, le Club du Canal Saint Martin

dans lequel j’ai la joie et l’honneur d’être compté comme membre depuis maintenant oulala 3 licences déjà et donc bientôt 4 si Dieu nous prête tous vie.
(J’ai dis Dieu comme j’aurais pu dire le « grand horloger » ou Boby Fischer, soyons clairs).

Bien sur on n’est pas au restau et les statuts ne sont pas des menus.
On ne choisit pas un club d’échecs comme on hésite entre Bouquet de légumes aux pistils de safran (La Tour d’argent - Métro Cardinal Lemoine ) et œufs mayo (Chez Gudule - Métro Picpus).

Mon propos n’est d’ailleurs pas de juger de quoique-ce soit, ni des clubs, ni des statuts, ni des sites ouaibe, mais seulement de … lire ce qui est écrit. Comme disait Baruch « Non ridere, nec lugere, neque detestari, sed intelligere ».

Les statuts de Maison-Laffite [3] sont impressionnants dans leur niveau de précision et en plus s’adosse un règlement intérieur (RI).
On a tout ça par ici : http://www.maisons-laffitte-echecs.fr très riche site soit dit en passant ! Bravo.

Ajouter un RI n’est pas systématique. Loin de là.
Une explication est donnée ici sur le trés intéressant site http://association1901.fr/blog/

J’ai commencé par repérer 1 formule amusante :
JPEG
L’usage du mot propagande a un coté kitsch tout à fait... délicieux.

J’ai repéré également un hymne quasi biblique (Genèse 1,28) sur le thème tout à fait décadent de la surpopulation : « Soyez féconds et multipliez-vous... »
Quand on sait que l’assemblée générale est l’épine dorsale de l’association dans l’esprit de ses fondateurs on se dit que tout est bon pour voter... à plusieurs.

JPEG

Dans le RI maintenant.
J’ai beaucoup aimé la précision concernant les chefs d’inculpation comme on disait à l’époque. Malheureusement la bonne vieille méthode de la honte publique (se ballader durant tout le CHIP dans les 3 salles avec un panneau sur le dos du type « C’est ma faute, c’est ma très grande faute + l’intitulé du délit »., n’est plus d’actualité.
La voie serait libre pour les sauvageons ? :-> Nannn !!!

JPEG

J’aime beaucoup l’organisation de cette délégation...
JPEG

Suite de cette dissection au prochain billet.

A bientôt ici ou ailleurs.

Notes

[1Dans mon esprit la récréation c’est une activité trés noble, celle durant laquelle on re-créer. On va quand même pas confondre un site web, quand bien même un forum, à un succédannée de démocratie...

[2Il faut dire que la chosification de la femme dans le milieu échiquéen n’émeut pas grand monde me semble-t-il..B-)

[3Dans le milieu Hippique le surnom de hippodrome était maison lafaillitte tant il était difficile soi-disant d’y trouver les bonnes arrivées...

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
63