Contact Webmestre krusti.net@krusti.net et Twitter pour suivre sur FB... FaceBoucs
Accueil > > Mario ? Un seigneur.

Mario ? Un seigneur.

mercredi 9 mai 2012, par Krusti

Dans la série « on aide le Krusti à gravir les échelons du projet » Objectif Elo 2020 en 2020 je vous présente Mario !
Mais avant retour sur un évènement respectant (et moi j’aime ça) la fameuse régle des trois unités de la tragédie grecque :
Unité de temps (Mardi 8 mai)
unité de lieu (l’Aquarium de l’est Parisien)
unité d’action (Playing Chess).

C’est donc où l’on sait qu’a lieu ce double shot.
Double shot ?
Tournoi d’échecs 2 rondes dont la principale et très fameuse particularité, si j’ose dire, est l’assurance de jouer (au moins à la première ronde et assez souvent à la seconde) contre un joueur de son calibre par un appariement manuel dont le code logiciel n’est connu que de l’arbitre principal (l’open source c’est pas la tradition par chez nous).
C’est très apprécié par les joueurs qui souffrent du fréquent Yoyo... On s’comprend.
Voila véritablement le gros + de ce système inventé par le fondateur du Canal Saint Martin Échecs himself.

Un autre + assez fréquent est la “bande son” trôôôôp vintage. Rôôôôôôôôxxxââââânne !

Toujours dans les + il faut noter la proximité de la gare de l’est ce qui facilite l’accés pour tous les joueurs en provenance de Pologne (via Berlin... Haaa le train de nuit qui arrive le matin dans paname...) mais également de Meaux.

C’est pas fini avec les +.

Joueuses, joueurs, invités, visiteurs, vous avez la garantie d’y croiser des intellectuels brillants, courtois, assez disponibles et pour tout dire flamboyants.
Leur conversation est un régal et leur humour subtil.
On les reconnait facilement : Habillés de vêtements de marque, souriant perpétuellement, dotés d’une haleine fraiche et systématiquement rasés de près ils devisent, accoudés au comptoir, sur le destin du monde, la monnaie grecque, le libre arbitre en milieu carcéral allant même jusqu’à entreprendre parfois dans les bons jours un échange argumenté autour de la variante d’échange de la Caro-Kann.

Certainement bien nés de familles historiques, l’efficacité de leur éducation a sans aucun doute fortifié des qualités innées, que seul un sang pur et pour tout dire royal, aura su transporter de génération en génération.
Il se dit en ville qu’ils seraient à l’origine de la création d’un groupe de pression crypto-dorfmaniens : « Les adventistes de la 7° nulle » .
On lira sur ce sujet le trés agréable ouvrage « La France Forte c’est maintenant » d’un de leurs membres aux éditions NAD « Non Aux Déséquilibres ». [1]
C’est pas fini (avec les plus) il y a également la gentillesse de l’équipe aux manettes du bar , ainsi que les tarifs quasiment espagnols des boissons et autres salades !!!

Les - maintenant car rien ne servirait d’occulter la réalité.

Les échiquiers sont trop souvent pas terribles terribles car inégaux entre eux (tailles des cases) et parfois carrément sortis d’une lessiveuse dont les utilisateurs (les cons) se seraient passé de calgon pendant 15 ans. [2]
Le logiciel d’appariement-manuel, logiciel propriétaire par définition ce qui rend délicat la modification du code, toujours dans les - donc, bogue parfois. D’où l’avantage incontestable, en terme de shot, du one sur le double. :o)
Ce fût le cas pour moi même si Santa Caïssa (et saint Mario surtout) parvint à me faire oublier ce dommage. En perdant contre un 1646 je me retrouve face à un 1971 lors même que les 15xx, mes soeurs et mes frères donc, continuaient à se taquiner entre eux dans un coin du bassin. Pas très grave au global ça m’apprendra à ne pas être sage.

Un autre - assez fréquent est la bande son assez vintage. Ôôôôô catarineta bella tchi-tchi !!!

Toujours dans les - il faut noter la proximité de la gare de l’est ce qui facilite l’accés pour toute la racaille en provenance de Pologne (via Berlin... Haaa l’enfer du train de nuit en provenance de Berlin Zoooooo...) mais également de Meaux.

C’est pas fini avec les « - ».

Joueuses, joueurs, invités, visiteurs, vous risquez d’y croiser des pseudo-intellos foireux, acâriatres, isolés et pour tout dire pathétiques.
Leur bavardage est une corvée et leur naisierie sans nom.

On les reconnait facilement : Sapés comme des frimeurs, ricanant bêtement, dotés d’une haleine de poney et l’oeil torve ils bavassent, écroulés à même le comptoir, sur leur misérable avenir, leur manque de thunes, l’avantage d’être à pole-emploi allant même jusqu’à hurler dans les pires moments leur haine du gambit Mora que certains utilisent parfois pour se sortir du merdier sicilien.

Certainement des bâtards de la pire espèce, l’absence d’éducation a sans aucun doute fertilisé des quantités de préjugés que seul un sang mêlé et pour tout dire cosmopolite a su envenimer.

Il se dit en ville qu’ils seraient à l’origine de graves troubles en milieu échiquéen.

On lira sur ce sujet le trés douloureux pamphlet « La France pauvre qui s’enfonce » d’un de leur agent de probation aux éditions MAC « Mort Aux Cons ». [3]
C’est pas fini (avec les -) il y a également la pratique délirante de l’équipe aux manettes du bar qui continue à faire payer les verres de vin blanc intense !!!

Sinon j’ai joué 2 parties.
Je perds un gambit de Budapest que je croyais bien engagé. Ci-dessous les blancs viennent de placer leur roi en h2.

Gambit de Budapest qui s’avérera approximativement géré voir ci-dessous le pénible f4 qui condamne le fou g6 et/ou cavalier e5 à numéroter leurs (ses) abattis.

Ensuite, en début d’aprés-midi je rencontre Mario qui n’avait pas plus que moi envie de jouer.
On envoi les coups au rythme d’un semi-rapide...
Je me retrouve à lui piquer du matos, à être super-bien en m’étonnant de cette situation, et à foirer un coup qui, rien de moins, fait de moi la future victime d’un mat en 2 à moins que je ne lui prenne sa tour gourmande et après échange je me retrouve avec l’équivalent de 2 pions de moins.
C’est le moment que choisira ce seigneur pour me proposer la nulle avec inscription sur sa feuille de match. Respect l’artiste !
Voir par là pour les majeurs et les enfants accompagnés.

A bientôt ici ou ailleurs.

Notes

[1Cette maison d’édition s’était rendue célèbre dans un passé récent pour ses prises de position assez vive contre le Silmanisme qui s’installait sans vergogne dans le paysage pourtant aride du jeu d’échecs (note de l’auteur).

[2Je proposerais bien l’acquisition de quelques échiquiers en bois avec les jolies pièces justement plombées qui vont bien ceci afin de créer un teasing efficace en direction de tous les GMI/MI et ceux dont le pseudo se terminent par un I.

[3Cette maison d’édition n’avait rien édité jusqu’alors et semble avoir disparu depuis. (note de l’auteur).

6 Messages

  • Mario ? Un seigneur. 10 mai 2012 16:45, par Dim

    Te verra t-on à l’aquarium demain soir commenter tes parties avec lyrisme et conviction ?
    NB : ici le terme aquarium ne fait bien sûr pas mention à une pratique illégale et ô combien décadente.

    repondre message

    • Mario ? Un seigneur. 10 mai 2012 16:52, par Krusti

      Je ne ferme pas la porte à ce genre de projet. Pour autant difficile de m’engager. Encore un truc que je vais décider au dernier moment selon la conjoncture et les possibilités.
      Je crois comprendre que tu comptes venir en faire souffrir plus d’un. :-)

      repondre message

      • Mario ? Un seigneur. 10 mai 2012 18:19, par Dim

        En fait, je n’ai pour l’instant pas spécialement envie de blitzer demain soir.
        Il s’agissait plutôt de retrouver un camarade pour épancher ma soif et accessoirement évoquer (au détour de quelques verres) les prix de beauté TWIC de la semaine (Mario - Krusti) ainsi que mes victoires et déboires en VB ...

        repondre message

  • Mario ? Un seigneur. 19 juillet 2012 10:04, par Harrel

    J’aime vraiment la façon dont vous abordez le sujet. Bravo !

    comparatif mutuelle santé anonymecomparatif mutuelle animaux


    Votre complémentaire santé via votre devis mutuelle  ! comparateur mutuelle groupe - mutuelle fonctionnaire - meilleure mutuelle

    repondre message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
70