Contact Webmestre krusti.net@krusti.net et Twitter pour suivre sur FB... FaceBoucs
Accueil > > Nationale IV Rde 4 à Malakoff

Nationale IV Rde 4 à Malakoff

lundi 14 janvier 2013, par Krusti

Il y avait un avant avant, il y aura un après après.

Bon commençons par nous retourner quelques secondes.
Jean Topart, la voix inoubliable de la télévision Françaiiiiiiiiiise des années ... récentes, si-si, n’est plus et cela depuis peu.

RIP


Dans un registre moins tragique l’équipe 1 de Maisons-Alfort pour laquelle je cachetonne mais pas suffisamment pour envisager un destin à la Tsonga, connait un revers qui ne restera pas sans conséquence relativement à l’attitude (jusqu’alors bienveillante) du Qatar sur le sport en ile de France (ouf).
On s’comprend.

Alors qu’à l’issue de la ronde III du championnat de France d’échecs 4° division groupe X nous étions dans la position idéale du sniper bien calé à attendre le faux pas des “imposteurs” en tête sur le podium comme ci-dessous...

AVANT

Alors que nous n’avions qu’à poursuivre tranquillement sur notre lancée (2 victoires 7-0 d’affilée) car le titre était pour nous cette année et qu’il n’ y avait pas lieu à discuter...

APRÈS

Bref !
Catastrophe qui doit nous rendre doublement amère car en effet Fontainebleau perd mais nous n’en profitons pas, laissant Malakoff réaliser la bonne affaire du WE.
Malakoff et mat était prenable si nous avions été en position de présenter notre team habituel avec Chris Wadle et jean-Pierre Papin en attaque... Pierre Ménès absent et Eugêne Saccomano trop occupé il ne nous reste que les yeux pour pleurer sur la feuille de match

J’ai une affection particulière pour Malakoff que je ne masque pas.
J’y ai quelques agréables contacts et leur tournoi annuel est une vraie tuerie !!! J’ai d’ailleurs appris hier qu’ils disposeraient du bâtiment mitoyen pour la mouture 2013 les conditions de jeu vont donc passer de très bonnes à excellentes.
Rv fin avril pour ma part j’imagine.

Retour au match.
Nous rendions un paquet d’unités élos à tel point que leur dernier échiquier, sur le papier, pouvait obtenir le 3° chez nous. P’tain c’est le mien aujourd’hui, c’est dire.

A cet égard l’étroitesse du score final (2-3) en dit long sur les ressources du Klub.
Malakoff et mat est situé à proximité du métro, de la salle du tournoi annuel, de la ligne de départ du célèbre 10 Kms du club de course à pieds de la ville et accessoirement encore plus prés du marché du dimanche matin. Il est en fait sis (trop la classe le Krusti) dans un gigantesque aquarium (trop métaphorique aussi).

Bel ensemble, spacieux, plusieurs pièces, avec pléthore de revues échiqueénnes, produits de bouche et autres vins fins ...


Bon pour ma part j’ai joué avec les noirs un fort sympathique 1805F au glorieux passé de > 2000 ( ce que j’ignore au moment de jouer Cf6, attendant encore naïvement de placer un gambit de Budapest...Résultat Cavalier F3 au deuxième coup... :-( ).
Fort heureusement dans le métro qui me menait sur place le hasard, ou plutôt la nécessité cosmique, m’a placé face à une de mes sympathiques connaissances, un quasi Oracle qui se reconnaitra et qui voyait en moi ce jour là un athlète pouvant tout à fait batailler sans crainte excessive contre cette sorte d’adversaire. Qu’il soit ici remercié pour la justesse flatteuse de son opinion.

Arrive la position suivante (j’ai le trait).
Je me dis qu’une est-indienne bien menée doit inclure h6 g5 mais seulement quand le centre est bien fermé ... or il ne l’est pas, donc on va attendre, et d’où c6.
Les blancs répondront c4, du coup je verrouillerai par c5.

A cette fermeture durable du centre les blancs répliquent en plaçant leur cavalier en e1 j’imagine dans le but de se diriger vers l’aile dame... (ci-dessous avec le trait je vais lâcher la bride des pions de l’aile roi),

Je viens de jouer Fou g4 (ci-dessous)...
... juste histoire d’activer mon fou qui reviendra en d7 (c’est peut-être pas un coup à la Petrossian à vrai dire).
Si j’ai bien vu que le fou de cases blanches des blancs était mauvais (en d3 coincé derrière e4 et c4) je n’ai pas percuté sur la nuisance de son positionnement en e2 face au mien. Subitement je mets en tête de conserver mon fou de cases blanches coûte que coûte.

Ci-dessous je viens de reprendre en f5. Je trouve toujours étrange et peu sécurisant d’avoir avancé mes pions h et g mais bon...

Plusieurs échanges et dans la position ci-dessous (trait aux noirs je vais jouer g4) ...
... je constate que les blancs ont peut être eu tort d’aller coincer leur dame attirée par mes pions a et d aussi je reprends un peu de force et de vigueur à l’aile roi.

La position me plait beaucoup et je la surestime d’ailleurs. Je ne me suis pas encore aperçu à quel point mon fou etait de cases noires et à quel point mes pions allaient durablement rester sur des cases, noires également :-/ ....

Suite de l’aventure ci-dessous... Trait aux blancs bien sur.

Au pire je tiens la nulle et n’ayant jamais dominé durant la partie, et eû égard à l’écart du élo je m’en tirerai peut-être pas mal en ne coulant pas l’équipe.

_

Ci-dessous - Cavalier h5 Cavalier g3 je sens que les blancs se contenteraient de la nulle. Je décide de ne pas prendre de risques inutiles n’ayant plus rien à gagner et tout à perdre Df7 et échange.

Nous partageons le point ci-dessous.

Malakoff en tête
Les soucis sont pas si secs
Il pleut sur Alfort

A bientôt ici ou ailleurs.

4 Messages

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
92