Contact Webmestre krusti.net@krusti.net et Twitter pour suivre sur FB... FaceBoucs
Accueil > La course à pied du Buns > Semi-marathon de Lille 2008 (59)

Semi-marathon de Lille 2008 (59)

samedi 6 septembre 2008, par Buns

Semi-marathon de Lille 2008. 06 septembre 2008. Temps : 1h47’05.


La Veille
Gavroche, arrivée ½ heure avant nous attends à la gare. Direction retrait des dossards
on l’on retrouve Patoche. Cette année, le petit sac est rose pétant et le tee-shirt Kaki.
Après une halte à l’hôtel, retour dans Lille pour manger … sous une pluie diluvienne : ça
promet pour demain ! Plus la soirée avance moins les choses semblent simple au niveau de
ma sphère ORL : je tente une icecreamthérapie à base de dame blanche .

Le Jour J
Je me réveille avec la gorge moins en feu mais pas super en forme mais je décide de
courir quand même : j’ai trop envie de la faire, je me suis bien préparée pour ce semi,
j’ai adoré la préparation et l’allure travaillée, tout ça pour ne pas courir : non c’est pas possible !
j’ai juste un peu peur d’être dégoutée ...
Le temps est gris avec un peu de zef. Je ne m’échauffe pas : pas envie.
Je patiente dans le sas de départ au côté de mon Krusti. Le départ est donné.
Je passe le premier kilo en 05 :16 : je suis contente pour une fois je ne me suis pas emballée.
Par contre ça se corse au niveau FC car impossible de la maintenir en dessous du max autorisé :
je compose donc avec un rythme qui me convient et qui ne fait pas dégénérer les puls.
J’aime beaucoup l’allure à laquelle je cours : je trouve que les kilos sont plutôt courts.
Je m’arrête à chaque ravitos et marche quelques dizaines de mètres pour faire baisser les puls
mais le redémarrage est plus dur il me semble. Je croise Nine toute seule, puis Nine avec Rx et Stégu,
mais je n’aurais plus assez de voix pour encourager Ricardio ou interpeller Bipbip59 en moto,
m’en restera un peu pour Gavroche suivi des Wimms.
Mon allure est plutôt régulière et c’est bien la première fois, mais je vois bien que je ne peux
pas pousser plus la machine juste maintenir : au fond c’est mieux, ma gorge est en feu malgré la
prise de gel (SIS-gel goût tropical, trop bon ) qui apaise un peu sur le moment.
Il n’y aura au final pas de pluie, juste un crachin-minute bien agréable et un peu de vent.
J’arrive en 01:47:15 à ma montre mais le site indique 01:47:05 en réel alors allons pour 01:47:05,
je ne suis pas contrariante, soit 4’07 de mieux que mon précédent record et 25’52 de mieux que l’année dernière,
je suis donc plutôt contente du résultat vu mon état de forme.

L’après course est un peu duraille. J’éprouve les mêmes douleurs qu’à la fin du MDP.
Je suis vidée : il me faudra une petite reposette pour m’en remettre.
Je ne suis pas sûre de renouveler l’expérience d’une compét’ avec crève quand même : ma gorge s’est
vengée l’aprés-midi et je suis pas super à la fête aujourd’hui.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
10